Vous êtes ici: Réflexions: Ce que les enfants ressentent | De langue: fr

Taille de police / Version couleur

Farbe: Standard

Navigation vers les chapitres

Sauter la navigation vers les chapitres

Le contenu

Vers la navigation par chapitre "Gedanken"

 

Ce que les enfants ressentent

Nombreuses sont les femmes qui essaient de cacher à leurs enfants les violences qu’elles ont subies, afin de les protéger et parce qu elles ont honte.
Mais si leur mère se tait, les enfants n’oseront pas non plus évoquer ce thème. Il est possible qu’elle reste avec son tortionnaire parce qu’elle pense que les enfants ont besoin d’un père, tandis que ceux-ci espèrent secrètement la séparation.

 

La souffrance des enfants

Même si les enfants ne sont pas témoins directs des violences, ils savent exactement ce qui se passe : une étude montre que 90 % des enfants interrogés étaient capables de décrire précisément les événements survenus.

Souvent, les enfants croient être responsables des disputes entre leurs parents, ils essayent d’éviter de commetttre des erreurs et de protéger leur mère des brutalités. Si un enfant constate qu’il ne peut rien y changer, il se renferme sur lui-même, est angoissé, ou au contraire extrêmement agressif.

Les conséquences:

  • Des états dépressifs, des tentatives de suicide
  • Enurésie nocturne, migraines et maux de tête, troubles alimentaires et du sommeil
  • Consommation d’alcool et de drogues
  • Agressivité excessive, actions violentes
  • Echec scolaire

L’enfant ne supportant pas les tensions dans la famille essaiera d’attirer sur lui l’attention des parents en se faisant remarquer par son comportement.

Or des parents vivant la violence domestique ne réagiront pas à ces appels avec compréhension, mais en seront exaspérés ou exerceront une nouvelle violence contre l’enfant : dans cette situation, le risque pour les enfants d’être battus est 7 fois plus élevé que dans d’autres familles.

Flèche vers le haut

Ce que les enfants apprennent

Les enfants témoins de violences entre leurs parents sont souvent prédestinés à répéter les comportements observés lorsqu’ils seront eux-mêmes devenus adultes.
Ils n’ont pas appris à négocier des compromis, mais que le plus fort s’impose par la violence. Les garçons et filles concernés pensent qu’il est normal que les hommes soient tyranniques et les femmes méprisées et maltraitées.

»Les enfants ont besoin d’un père«

Ce dont chaque enfant a besoin, c’est

  • de vivre sans être brutalisés, terrifiés ou humiliés
  • de vivre des relations empreintes de respect, d’harmonie et de confiance
  • d’intégrer des règles de comportement claires

Flèche vers le haut

Les pères violents

  • La violence domestique commence ou progresse souvent pendant lla grossesse : les conséquences peuvent en être des enfants morts nés, des accouchements prématurés ou des lésions prénatales de l’enfant.
  • La plupart des pères maltraitant battent leurs enfants et en abusent aussi souvent sexuellement
  • 50 % des rapts d’enfants commis par un homme ont pour objectif de punir la mère, ou de la faire revenir définitivement.
  • Des pères incitent leurs enfants à espionner leur mère, les plongeant ainsi dans un conflit moral insoluble.
  • Certains hommes abusifs exigent que la mère n’ait plus le droit de garde d’un enfant, même s’ils n’en sont pas le père.
  • Les pères se servent de l´application et de la pratique de leur droit de voir les enfants pour chercher chicanes à la mère ou à la blesser.C´est de cette manière qu´ils finissent par trouver l´adresse préservée de la mère.

Flèche vers le haut

Les enfants sont-ils victimes d’abus sexuels?

Nombreux sont les enfants qui taisent le fait d’avoir été victimes d’abus sexuels.
Un homme exerçant des violences sexuelles sur un enfant fait en sorte de l’ intimider pour que celui-ci ne le dénonce pas. L’enfant lui-même ressent une culpabilité et une honte intenses pour ce qu’il est obligé de subir.
Ces barrières psychologiques doivent d’abord être surmontées par l’enfant..
Dites-lui que ces choses sont interdites, même si c’est son père/beau-père qui les lui demande, et qu´il a toujours le droit de dire »non«.

Si vous soupçonnez des abus sexuels sur des enfants, faites-vous impérativement aider en prenant contact avec:

  • les »Urgences enfance et jeunesse« (Kinder- und Jugendnotruf),
  • la »Ligue de protection de l’enfance« (Kinderschutzbund),
  • l’association »Wildwasser«.

Flèche vers le haut

Vers la navigation recherche, sommaire, configurations de page, sélection de langue et écrire votre avis


Colonne publicitaire(nur in deutsch)

Sauter colonne publicitaire

Weitere Websites zum Thema:

www.4Uman.info
Tests und Infos für Gewaltausübende

www.spass-oder-gewalt.de
Jugendliche sensibilisieren sich für sexuelle Gewalt

www.save-selma.de
Adventure mit Video zeigt wie man aus Missbrauchs-
Beziehungen entkommt

Pressemappe

Logo presseecho.de

Soll diese Seite bekannter werden?

Was Sie tun können:

1. Link setzen

auf der eigenen Website:
Banner und Code hier downloaden

2. Site weiterempfehlen:

Formular zum Empfehlen der Website







Flèche vers le haut